A l'époque actuelle, époque de croissance de la crise économico-sociale et politique du capital au niveau international et de réémergences irrégulières et difficiles du prolétariat au niveau mondial; à l'époque actuelle donc, s'affirme la tendance à l'organisation mondiale du prolétariat. Mais si cette tendance existe effectivement, ce n'est qu'avec d'énormes difficultés qu'elle pourra réellement s'affirmer, difficultés produites de la contre-révolution ininterrompue depuis des décennies et seulement fissurée par de grandes explosions sociales qui se répéteront chaque fois plus fréquemment. Cette époque est aussi celle dans laquelle les groupes organisés consciemment et volontairement sur base de l'affirmation du programme communiste, ne constituent qu'une infime minorité. Cette période est encore celle dans laquelle se répètent les traits fondamentaux des phases sectaires précédant toutes phases d'affirmation réelle du prolétariat, époque où la communauté de lutte développée par la lutte prolétarienne au niveau mondial contre le capital n'est consciente de ses objectifs que dans la mesure où existe l'action développée par quelques noyaux de militants communistes encore dispersés de par le monde. L'action d'organisation et de centralisation de cette communauté est et sera décisive, l'activité de l'avant-garde réelle de la classe au niveau international afin que cette communauté soit consciente de ses propres forces, objectifs et perspectives, est et sera centrale. Cette tendance à l'organisation mondiale du prolétariat, à son affirmation programmatique et à sa centralisation organique s'affronte et s'affrontera chaque fois plus violemment, à toutes les forces et idéologies de la contre-révolution que nous avons décrites, partiellement sans doute, dans ces thèses, mais avec le souci de mettre en avant leur essence commune. Cette tendance s'affrontera particulièrement à tous les "porteurs et importateurs de la conscience pour la classe", ainsi qu'à tous les constructeurs de partis et d'internationales qui considèrent que les "conditions objectives" sont mûres, qu'il suffit d'un fait de "conscience et volonté" pour créer le "Parti", l'"Internationale" et qui, en pratique, agissent en opposition flagrante avec la communauté d'action du prolétariat révolutionnaire.

TH54 : Thèse 54