C'est pourquoi les communistes ne forment pas un parti à part opposé à d'autres associations prolétariennes, ni à plus forte raison à l'organisation du prolétariat. Ils n'ont pas d'intérêts spécifiques qui les sépareraient du reste du prolétariat. Ils ne proclament pas de principes particuliers auxquels ils voudraient soumettre le mouvement prolétarien. Les communistes ne se distinguent des autres prolétaires de cette communauté de lutte dont ils font eux-mêmes partie que dans la mesure où, d'une part, ils font ressortir et mettent en avant, dans les différentes luttes, les intérêts communs à l'ensemble du prolétariat, indépendamment de la nationalité ("l'histoire de l'Internationale a été une lutte continue du Conseil général contre... les sections nationales") et, d'autre part, dans la mesure où dans les différentes phases que traverse la lutte entre le prolétariat et la bourgeoisie, ils représentent toujours les intérêts du mouvement communiste dans son ensemble. Pratiquement, les communistes sont la fraction la plus résolue au sein de la communauté de lutte prolétarienne de tous les pays, ils sont l'organe qui pousse et entraîne toujours plus en avant les autres secteurs; théoriquement, ils ont sur le reste du prolétariat l'avantage d'une intelligence claire des conditions, de la marche et des fins générales du mouvement prolétarien.

L'organisation spécifique des communistes n'a pour autant rien à voir avec la constitution d'un parti séparé mais affirme au contraire, pratiquement, la tendance générale du prolétariat se constituant en Parti, à se doter d'un organe central.

Il est évident que cette conception du Parti et de l'action des communistes s'oppose radicalement et totalement à l'ensemble des idéologies démocratiques parmi lesquelles certaines méritent ici d'être relevées.

* La théorie des communistes comme détenteurs et porteurs de la conscience.

* La théorie "antisubstitutionniste" selon laquelle les communistes ne devraient pas assumer les tâches pratiques au sein du mouvement (organisation et direction de l'action).

* Enfin, toutes les théories qui préconisent d'une manière ou d'une autre, la dissolution de l'organisation spécifique des communistes dans les assemblées ou conseils ouvriers.


TH53 : Thèse 53