Un demi siècle s'est écoulé depuis les accords de Bretton Woods (le 22 juillet 1944) et la création du Fond Monétaire International et de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD). Tandis que pour le prolétariat ce saut qualitatif dans la centralisation du Capital en Etat mondial engendrait encore et toujours plus de barbarie capitaliste, plus de misère, plus de guerre,... pour d'autres, tout au contraire, depuis lors tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes (ce qui n'est sans doute que le reflet idéologique immédiat du bien que cela fit au Capital et, plus personnellement à leur portefeuille) et ils n'hésitent pas à le proclamer et à le démontrer sur base de la science des statistiques.

"Pour commencer, j'affirmerais que la réussite la plus importante des pères fondateurs de Bretton Woods fut la création de structures durables pour la résolution commune et internationale des problèmes. Leur travail représenta une victoire sur le nationalisme économique et les politiques d'appauvrissement du voisin durant la période de l'entre deux guerres... La moitié de siècle depuis Bretton Woods a été une période de prospérité et d'accroissement sans précédent dans l'histoire. En chiffres ronds, la production mondiale s'est élevée de 300.000 millions de dollars annuels à la fin de la seconde Guerre Mondiale, à presque 30 billions aujourd'hui. Le commerce mondial a augmenté de 30.000 millions de dollars annuels jusqu'à dépasser clairement les 3 billions. Même en tenant compte de l'inflation et de l'augmentation de la population, cet accroissement au centuple représente une amélioration extraordinaire pour le bien-être de l'homme de la rue. Les cinq dernières décennies ont vu plus de progrès dans l'amélioration du niveau de vie que n'importe quelle époque antérieure dans l'histoire..."
Richard N. Gardner "L'Esprit de Bretton Woods" dans El País (Espagne Juillet 1994) (1)
 



 
 

NOTE :

1. Ce monsieur est ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Espagne et auteur de "La diplomacia del dólar y la esterlina: origenes y futuro del sistema de Bretton Woods-GATT".
 

CE43.7 Perle de la bourgeoisie:

50 ans après Bretton Woods