Terrorisés et réduits au silence depuis de nombreuses années, les prolétaires en Roumanie se sont soulevés d’un bloc contre Ceaucéscu et sa clique d’assassins. Nous reviendrons ultérieurement sur les leçons à tirer de la lutte à mort qui s’est engagée entre le prolétariat et son ennemi de classe en Roumanie. L’État, longtemps personnifié par Ceaucéscu, mais qui ne se limite malheureusement pas à lui. La force de la lutte sera de ne pas se limiter à la chute de ce sanglant guignol et de généraliser ce combat à l’ensemble des rapaces capitalistes, prêts à prendre sa place.

Aujourd’hui à nouveau, les médias du monde se saisissent de ces événements pour tenter de faire croire que la dictature capitaliste en Roumanie est un cas isolé et archaïque, et séparer ainsi les prolétaires de Roumanie du reste du monde. Ces campagnes ont aussi pour but, à force d’images de désolation et de martyrologie, de faire rentrer dans la tête des citoyens qu’ils ont intérêt à défendre leurs élections, leurs exploiteurs, leurs partis,… leur misère !


CE30.4 Salut aux prolétaires en lutte en Roumanie