Déclaration de Walesa à Radom, le 3 décembre 1981 : " Dès le début, il était clair qu'on ne pouvait éviter un combat et qu'il fallait choisir les moyens pour que la société le comprenne. Il ne faut pas le dire à haute voix: la confrontation est inévitable Nous devons dire: nous vous aimons, nous aimons le socialisme et le parti et l'Union Soviétique bien sûr, et par des faits accomplis faire notre boulot et attendre."
Il avait affirmé que le syndicat ne pouvait pas reculer et qu'il se battrait avec résolution. Il ajoutait toutefois: "nous n'allons pas nous laisser entraîner sur des terrains de confrontations qui ne sont pas les nôtres."
"Quel que soit le gouvernement, nous devons lui souhaiter bonne chance et espérer le retour à une économie productive." Déclaration de Butcher, bank of America.

CE12.6 Perles de la bourgeoisie