Nous vous remercions de votre message de salutations et, à notre tour, nous saluons de tout coeur la République des Soviets de Bavière. Nous vous prions instamment de nous faire savoir plus souvent et plus concrètement quelles mesures vous avez prises pour lutter contre les bourreaux bourgeois que sont Scheidemann et Cie; si vous avez créé des Soviets d'ouvriers et de gens de maison dans
les quartiers de la ville; si vous avez armé les ouvriers et désarmé la bourgeoisie; si vous avez utilisé les dépôts de vêtements et d'autres articles pour assister immédiatement et largement les ouvriers, et surtout les journaliers et les petits
paysans; si vous avez exproprié les fabriques et les biens des capitalistes de Munich, ainsi que les exploitations agricoles capitalistes des environs; si vous avez aboli les hypothèques et les fermages des petits paysans; si vous avez confisqué tout le papier et toutes les imprimeries pour publier des tracts et des journaux de masse; si vous avez institué la journée de travail de six heures avec deux ou trois heures consacrées à l'étude de l'art d'administrer l'Etat; si vous avez tassé la bourgeoisie à Munich pour installer immédiatement les ouvriers dans les appartements riches; si vous avez pris en mains toutes les banques; si vous
avez choisi des otages parmi la bourgeoisie; si vous avez adopté une ration alimentaire plus élevée pour les ouvriers que pour les bourgeois; si vous avez mobilisé la totalité des ouvriers à la fois pour la défense et pour la propagande idéologique dans les villages avoisinants. L'application la plus urgente et la plus
large de ces mesures, ainsi que d'autres semblables, faite en s'appuyant sur l'initiative des Soviets d'ouvriers, de journaliers, et, séparément, de petits paysans, doit renforcer votre position. Il est indispensable de frapper la bourgeoisie
d'un impôt extraordinaire et d'améliorer pratiquement, immédiatement et coûte que coûte, la situation des ouvriers, journaliers, et petits paysans.

Meilleurs voeux et souhaits de succès.

Lénine (avril 1919)




CE4.7 Salut à la République Soviétique de Bavière